Dimanche 7 août 2016 – 19h – Balaruc Les Bains

Musicien, auteur, compositeur, Patrick Agullo débute à l’âge de 14 ans. Il commence à tourner et devient professionnel avant sa majorité. Il se produit comme chanteur, guitariste, percussionniste et signe un premier 45 tours chez Barclay de musiques des Andes.

Intermittent depuis 1986, il fait preuve d’un parcours qui lui permet d’avoir du recul sur sa carrière, tout comme ses séjours au Brésil lui permettent d’en relativiser les aléas. Il a derrière lui une longue carrière dont le fil conducteur est sa passion pour la musique latine. Il possède une expertise reconnue en matière de culture brésilienne, pays où il a résidé près de 10 ans, qu’il transmet sur scène.

La passerelle entre la France et le Brésil est ouverte depuis quelques décennies pour Patrick Agullo, un des précurseurs en France dans l’interprétation de la bossa-nova au début des années 80, quand il fonde le groupe Anapolis avec Louis Martinez (fondateur du festival Jazz à Sète).

D’autres formations se succèderont avec les musiciens comme le guitariste Gérard Pansanel, l’accordéoniste Antonello Salis, les bassistes Frédéric Monino, Jean-Pierre Barreda, Francis Balzamo, les trompettistes Michel Marre et Franck Nicolas, les saxophonistes
Jean-charles Agou et Patrice Coppin, les percussionnistes Julio Gonçalves et Manoel Peres, les batteurs Samy devauchelle, Daniel Solia, Eddy Cohen et Tito Rodriguez de Oliveira… Etc.

Vidéo
Soundcloud

En 1992, il crée le groupe Quilombo avec la chanteuse brésilienne Fat Gomes dont le répertoire s’inspire des grands compositeurs brésiliens comme Gilberto Gil, Djavan, João Bosco, Chico Buarque, Jorge Ben, issus du mouvement M.P.B. (Musique Populaire Brésilienne). Entre 1998 et 2001, avec l’ex-chanteur et parolier Roland Ramade du groupe Regg’lyss, il compose le duo « L’Effet Paire ». Cette rencontre va l’affirmer en tant que compositeur et un répertoire de chansons inédites voit le jour. En 2002, il repart au Brésil. Le public est en demande de culture française. Patrick Agullo présente un répertoire de « Chansons Françaises Tropicalistes », où il travaille sur le mariage des cultures franco-brésiliennes.

Depuis 2009, il développe un projet pédagogique dans l’enseignement du rythme brésilien à travers la guitare et la percussion au Jam, en milieu scolaire et à l’organisation de stages. Actuellement, il s’entoure de musiciens comme le guitariste Thomas Fontvieille, le bassiste Philippe Panel et les batteurs Séga Seck,Fabio Charvet et Bruno Marmey. En 2015, Patrick Agullo réalise son troisième album en hommage à la musique brésilienne intitulé « Puxa vida ».

Résumé d’Yves Bommenel Pdt. du SMA (Illusion & macadam)

Des musiciens prestigieux comme Lionel Suarez, Frédéric Monino, Olivier Roman Garcia, entre autres, participent à ce projet.

  • Previous ProjectMonino / Bex / Laizeau

  • Next ProjectAurélie & Vérioca