Dimanche 6 août 2017 – 21h30 – Balaruc Les Bains

Sur des musiques de danse et de fête, les chansons de Fethi Tabet nous entrainent aux confins de l’Orient et du Maghreb mais aussi en Afrique, Jamaïque ou à Cuba.

Leurs textes originaux sont chantés an français ou en arabe. Servi par des musiciens venus des quatres coins du monde (Algérie, Brésil, Cameroun, France, Mali et Tunisie).

Le groupe incarne une nouvelle tendance des musiques populaires actuelles qui privilégie la générosité, le contact avec le public et le rapprochement des cultures.

Vidéo Fethi Tabet

Né à Sidi-Bel-Abbés en Algérie dans une famille aisée de Tlemcen, berceau de la musique arabo-andalouse, Fethi Tabet a grandi à Oran, capitale tumultueuse de l’ouest algérien. Dans ce chicago méditerranéen traversé par les influences française, espagnole, sub-saharienne et marocaine, se côtoient notables, gangsters et petit peuple, musiques savantes, Chaabi et Raï populaires. La vie toute entiére est imprégné de musique: fêtes, mariages, théâtres, cafés, et radios la diffusant jusque dans la maison familiale où son père écoute depuis toujours les chanteurs et les grands orchestres arabo-andalous.

C’est en voyant l’un de ces orchestres à la télévision que Fethi agé de six ans à la révélation : il sera musicien. Dés cet instant, sa vie bascule et tout ce qui passera à sa portée sera alors prétexte à jouer.

A huit ans, le jeune autodidacte est remarqué par le professeur Hafiane qui découvre stupéfait son oreille et ses aptitudes pour les percussions. Il l’initie aux instruments et lui enseigne les bases de la musique.

Paré d’un violon récement offert par son pére, Fethi à onze ans lorsqu’il passe la porte de la grande école arabo-andalouse de Cheikh Sekkal. Il y étudiera chaque jour le chant, la poésie, le violon, l’alto, le luth et les percussions. L’enseignement oral traditionnel qu’il y reçoit, basé sur la rigueur, le travail, l’humilité et le respect, détermineront la suite de son existence. Isolé dans un monde d’adultes tour à tour bienveillants et impitoyables l’enfant violoniste révèle un talent exceptionnel. Malgré son jeune âge, ses qualités naturelles de meneur le conduisent en quelques années à la tête de l’Orchestre Renaissance ainsi qu’à la direction de l’école de son maître.

  • Previous ProjectFlavia Perez

  • Next ProjectStreet Souls